La JPGF accueille l’association MOLERIAE à Fosses et à Villiers-le-Bel



Print Friendly

La JPGF accueille l'association MOLERIAE à Fosses et à Villiers-le-BelLa JPGF accueille l’association MOLERIAE à Fosses et à Villiers-le-Bel. Moleriae est une association européenne, créée lors du colloque international sur l’industrie meulière qui s’est tenu à la Ferté-sous-Jouarre en 2002. Cette association très dynamique regroupe plusieurs maires de villes où une importante industrie meulière a existé depuis l’Antiquité jusqu’au XIXè siècle, et de nombreux chercheurs spécialisés, professionnels ou bénévoles : CNRS, Universitaires, INRAP, organisations et associations locales d’histoire et d’archéologie, etc. (contact@moleriae.eu).

Après plusieurs villes françaises et européennes, c’est dans le Pays de France que se sont tenues deux manifestations importantes organisées en partenariat par Moleriae et la JPGF les 3 et 4 juin 2016. A Fosses, Madame Dominique CHARPENTIER présidente de Moleriae, Monsieur Alain EYQUEM, président de la Fédération des Moulins de France et plus de quarante participants ont été accueillis à la Base archéologique par Monsieur MAILLE, maire-adjoint de Fosses, Monsieur DUCLOS, maire de Bellefontaine, et l’équipe d’archéologues de la JPGF.

 

Un colloque et une présentation du site meulier de la Vallée de l’Ysieux

Site de taille du grés de Fosses visité par Moleriae avec la JPGFQuatre communications importantes, concernant les sites de production meulière reconnus dans le nord de la France constituent un « état de la question » en 2016.

François BOYER et Christian GARCIA présentent les travaux qu’ils réalisent depuis dix ans sur le district meulier de la Vallée de l’Ysieux, entre Fosses et Luzarches, qui doit faire prochainement l’objet d’une publication de synthèse (ici sur notre site internet). Les participants visitent ensuite deux sites majeurs : l’affleurement exceptionnel de grès meulier en périphérie nord du village de Fosses, où des carrières sont encore visibles, et l’important site d’extraction de grès et de taille de meules mis en évidence et étudié par la JPGF dans le parc du château à Bellefontaine (cf. le site jpgf.org à la rubrique « publications »).

Dans le Nord, en Gaule Belgique, un autre centre de production meulière antique est étudié par Monsieur Paul PICAVET, (universitaire doctorant à Lille) à Macquenoise, dans l’Aisne. Ce site de carrières à fosses multiples a notamment fabriqué des meules rayonnées qui présentent des similitudes morphologiques avec les productions en grès de Fosses.

Dans l’Est de la Gaule, un second site meulier avec carrières à fosses multiples est présenté par Monsieur Bertrand TRIBOULOT (ingénieur d’études au Service régional d’archéologie d’Ile-de-France). Il est situé à La Salle près de Saint-Dié, et la matière première locale utilisée par les meuliers est la rhyolite du Permien des Vosges.

La quatrième communication est faite par Monsieur Luc JACCOTTEY (INRAP Franche-Comté), coordinateur du programme de recherches sur les carrières de meules en Bourgogne. Il clôt les débats en insistant sur l’intérêt archéologique et les principes d’études des meulières antiques.

 

Présentation des « collections meulières » dans les réserves visitables de la JPGF à Villiers-le-Bel

Présentation des "collections meulières" dans les réserves visitables de la JPGF à Villiers-le-BelAccueillis par Rémy GUADAGNIN et l’équipe JPGF, les participants au colloque bénéficient d’une rétrospective des recherches effectuées par l’association sur les sites meuliers de la Vallée de l’Ysieux depuis 1975. Christian GARCIA leur présente les séries de meules et de moulins fabriqués à Fosses et/ou Bellefontaine dès le Néolithique ancien jusqu’à la fin de l’Antiquité gallo-romaine. Il relate le programme d’étude en cours avec François BOYER, qui concerne les témoins de la production retrouvés in situ dans les carrières et les ateliers de taille répartis à Fosses et Bellefontaine, (déchets de taille, ébauches, etc.) ; et aussi la classification typo-chronologique des centaines de meules et de fragments significatifs retrouvés en contexte d’utilisation dans tout le nord du Parisis, (entre Paris et Senlis dans l’axe Nord-Sud, et de Meaux à Pontoise dans l’axe Est-Ouest).

Après cette présentation des arte fact originaux, très appréciée par les participants, Christian GARCIA fait une démonstration de mouture avec le moulin à perche expérimental, réalisé à partir de meules en grès de Fosses fabriquées par Yves CONNIER d’après des modèles gallo-romains, certaines représentations iconographiques médiévales, et une recherche ethnographique effectuée par François BOYER sur des moulins à perche d’Europe centrale (voir la présentation sur cette page).

En conclusion, tous les chercheurs et spécialistes qui ont participé à ces journées d’étude s’accordent pour considérer et classer le district meulier de la Vallée de l’Ysieux parmi les quatre sites de production les plus importants de la Gaule du Nord. Beau témoignage de reconnaissance pour le travail effectué par la JPGF, qui sera couronné par la publication de synthèse en cours de préparation.

Abonnez-vous à notre newsletter

* Afin de personnaliser nos envois de newsletter et de mieux gérer notre liste d'abonnés, tous les champs sont obligatoires.

Archive des articles