Le colloque international I CÉRAMM à Fosses le 19 novembre 2016



Print Friendly

Le colloque international I CÉRAMM à Fosses le 19 novembre 2016.

I Céramm est un réseau d’information sur la céramique médiévale et moderne produite en France et dans l’ouest de l’Europe. Son site internet de documentation constitue une importante base de données sur le sujet : actualité des découvertes, projets et recherches en cours, répertoire des archéologues et des spécialistes scientifiques de la discipline, publications, documents, notices, bibliographie, etc. Son responsable est Philippe HUSI, du Laboratoire Archéologie et Territoires (LAT/UMR du CNRS 7324 citeres, Université de Tours) aidé pour l’Ile-de-France par Annie LEFÈVRE et Caroline CLAUDE, de l’INRAP.

 

Le colloque international I CÉRAMM à Fosses le 19 novembre 2016

 

Chaque année, le réseau I Céramm propose aux céramologues médiévistes et modernistes de se retrouver dans un lieu différent du territoire. En 2016, ce colloque qui rassemble généralement une centaine de chercheurs s’est tenu à Paris, à la Cité des Sciences et de l’Industrie, les 17 et 18 novembre, puis s’est déplacé à la Base archéologique de Fosses le samedi 19 novembre, où les céramologues ont été accueillis par l’association JPGF.

A Paris, la journée du 17 novembre a commencé par huit communications régionales consacrées aux découvertes récentes d’ateliers dans la Capitale et dans les départements d’Ile-de-France. A noter, la présentation par Caroline CLAUDE d’un atelier médiéval situé à Dammartin-en-Goële, en Seine-et-Marne, à 15 km à l’est de Fosses, où des céramiques fabriquées in situ vers la fin du XIIème/début du XIIIème siècle présentent des analogies morphologiques et décoratives évidentes avec la production de la sixième officine de Fosses (Chemin d’Hérivaux). Ces similitudes permettent de proposer l’hypothèse du déplacement d’un potier local à Dammartin pour y exercer son activité, avec son savoir-faire particulier (techniques de tournage et de décoration, avec des flammes rouges peintes « à l’envers » et des impressions à la molette caractéristiques). Une étude typologique comparative plus poussée sera effectuée à Fosses en 2017.

La suite du programme des 17 et 18 novembre concernait les communications nationales puis internationales par une quinzaine de chercheurs, archéologues et/ou céramologues. Notons celle de notre collègue et amie Véronique DUREY, sur ses expérimentations de glaçures polychromes « médiévales » réalisées dans son atelier de La Poterie des Grands Bois (voir notre reportage sur le site).

 

Une conférence avec présentation de céramiques médiévales à Fosses

Le colloque international I CÉRAMM à Fosses le 19 novembre 2016Le samedi 19, une cinquantaine de participants au colloque a été accueillie par l’équipe de fouilles JPGF dans la salle Delambre, et rejointe par le maire, Pierre BARROS, après une pause déjeuner offerte par l’association. Une sélection inédite de céramiques du XIIIème siècle, provenant d’une fouille récente effectuée au cœur du village de Fosses, près de l’église Saint-Etienne (atelier 10.40 du dixième secteur de production) a été présentée pour la première fois aux chercheurs. Les céramologues ont pu à cette occasion apprécier la qualité de la production locale à l’époque de saint Louis, notamment les pichets « très décorés » à glaçure polychrome et motifs appliqués : fleurs de lys (emblème royal apparaissant pour la première fois dans la production de Fosses vers le milieu du XIIIème siècle), motifs végétaux et/ou géométriques, etc. Pièces de table exceptionnelles qui contrastent avec les poteries utilitaires plus communes (oules, cruches, marmites, coquemars, formes ouvertes, etc.). Ce lot comprenait également plusieurs formes rares, dont un exceptionnel bac à chandelles, des luminaires, des gobelets décorés, etc. avec des éléments de canalisations emboîtables que l’on retrouve dans les aménagements hydrauliques de plusieurs abbayes d’Ile-de-France.

Une conférence de Rémy GUADAGNIN (Président de la JPGF et responsable des recherches) illustrée par un diaporama, permit de retracer l’historique des opérations archéologiques effectuées depuis 1991 à Fosses et dans les villages voisins de la Vallée de l’Ysieux jusqu’en 2014 (plus de quarante fouilles de sauvetage et programmées qui ont permis d’étudier 18 secteurs de production dans le village de Fosses, et des ateliers à Bellefontaine, Marly-la-Ville, Luzarches-Hérivaux et Lassy). Ces recherches permettent de reconstituer la chaîne opératoire des fabrications locales de céramiques depuis l’époque carolingienne (IXème siècle) jusqu’à la fin du XVIIIème siècle, en suivant l’évolution des techniques et des moyens de production (ateliers, équipement, outillage, tournage, fours, etc.). La publication de toutes ces données archéologiques, avec celles procurées par l’exploitation des sources écrites, constitue une référence incontournable pour les céramologues et archéologues du Parisis, et bien au-delà (voir le site internet jpgf.org à la rubrique publications : « Fosses-Vallée de l’Ysieux, mille ans de production céramique en Ile-de-France »).

Rémy GUADAGNIN

Abonnez-vous à notre newsletter

* Afin de personnaliser nos envois de newsletter et de mieux gérer notre liste d'abonnés, tous les champs sont obligatoires.

Archive des articles