La JPGF et l’archéologie dans le Val d’Oise



Print Friendly

 

Vous qui souhaitez en apprendre d’avantage sur l’archéologie, l’histoire et l’ethnographie dans le Val d’Oise et en Pays de France, l’association JPGF est heureuse de vous accueillir sur son site et vous présenter ses activités de terrain, ses recherches archéologiques, ses animations pédagogiques dans les établissements scolaires, entre autres actions, le tout animé par une équipe de bénévoles passionnés.

La JPGF et l'archéologie dans le Val d'OiseL’association Jeunesse Préhistorique et Géologique de France a été crée en 1961. Sa vocation est la recherche, l’étude, la sauvegarde et la promotion du patrimoine archéologique, historique et ethnographique du nord de l’Ile-de-France. En 2014, deux sections sont en activité, dont le domaine de recherche couvre l’intégralité de l’ancien Pays de France (territoire correspondant à la moitié orientale du Val-d’Oise, au nord-ouest de la Seine-et-Marne et au nord de la Seine-Saint-Denis), soit entre Luzarches et Saint-Denis dans l’axe Nord-Sud et entre Pontoise et Meaux dans l’axe Est-Ouest. Celle de Villiers-le-Bel (95), pour la partie occidentale du Pays de France, et celle du Blanc-Mesnil/Le Bourget (93) pour la partie orientale.

La JPGF et l'archéologie dans le Val d'OiseNotre Association est uniquement composée de bénévoles. Elle bénéficie de l’appui et de l’agrément des instances officielles : le Ministère de la Jeunesse, avec l’agrément JEP (Jeunesse Education Populaire) et le Ministère de la Culture (DRAC et SRA d’Ile-de-France). Nous disposons de notre temps de loisirs (week-end et vacances) pour mener à bien une tâche considérable. La section de Villiers-le-Bel a porté tous ses efforts sur la protection et la sauvegarde du patrimoine local (5 fouilles à Villiers-le-Bel, Sarcelles et Arnouville) et régional (170 opérations archéologiques). En 53 ans d’activité, notre Association a découvert plus de 965 sites archéologiques répartis sur 40 communes, avec une centaine de fouilles effectuées dans le Pays de France et la vallée de l’Ysieux). Les importantes collections d’objets issues de ces recherches ont été déposées au musée Archéa, situé à Louvres (95), où elles sont présentées au public depuis 2009, dans les galeries permanentes et lors d’expositions temporaires.

La JPGF et l'archéologie dans le Val d'OiseParallèlement aux travaux sur le terrain, des recherches systématiques ont été effectuées dans les bibliothèques et dans les archives. Des enquêtes et acquisitions ethnographiques ont permis à l’Association, indépendamment des données scientifiques, de rassembler de nombreuses collections, particulièrement intéressantes aussi bien quantitativement que qualitativement. A la disposition du grand public, les publications de l’Association sont des synthèses sur l’histoire locale et de l’ancien Pays de France. Deux grandes expositions réalisées, l’une à la salle Marcel Pagnol de Villiers-le-Bel en 1981 «Dix ans de recherches en Pays de France» (plus de 7000 visiteurs), l’autre «Un village au temps de Charlemagne» au Musée National des Arts et Traditions Populaires en 1988-1989 (160 000 visiteurs), ont connu un très large succès, ainsi que leurs catalogues, réédités plusieurs fois et considérés comme des références.

 

 

Abonnez-vous à notre newsletter

* Afin de personnaliser nos envois de newsletter et de mieux gérer notre liste d'abonnés, tous les champs sont obligatoires.

Archive des articles